Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de AGEN (Association générale des étudiants de Nanterre)
  • Le blog de AGEN (Association générale des étudiants de Nanterre)
  • : Pour un syndicalisme de combat.
  • Contact

Infos et citations

Nous devons bannir de nos rangs toute idéologie faite de faiblesse et d’impuissance. Tout point de vue qui surestime la force de l’ennemi et sous-estime la force du peuple est faux.


"La situation actuelle et nos tâches" (25 décembre 1947)  Oeuvres choisies de Mao Tsé-Toung, Tome IV




 
Dans l’histoire de l’humanité, toute force réactionnaire au seuil de sa perte se lance nécessairement, dans un ultime sursaut, contre les forces de la révolution ; et souvent, des révolutionnaires sont un moment induits en erreur par cette force apparente qui dissimule la faiblesse intérieure, ils ne voient pas ce fait essentiel que l’ennemi approche de sa fin et qu’eux-mêmes sont près de la victoire.

« Le Tournant de la Seconde guerre mondiale » (12 octobre 1942). Œuvres choisies de Mao Tsé-toung, tome III.

Recherche

12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 16:01

Georges Ibrahim Abdallah enfin Libre !

 

Après 28 ans de prison en France  et suite à sa 8ème demande de libération conditionnelle  Georges Ibrahim Abdallah devrait enfin sortir de prison pour être expulsé vers le Liban. Il sortira après avoir effectué une peine d’une durée inhabituelle pour un condamné pour « complicité d’assassinat ». Dans un ultime acharnement la décision définitive d’expulsion est suspendue au Lundi 14 Janvier.

 

Bien sûr, nous ne pouvons qu’être satisfaits de voir ce révolutionnaire enfin quitter les geôles impérialistes françaises. Nous ne pouvons qu’être ravis de savoir que Georges va retrouver sa famille, ses amis et ses camarades.

 

Cependant, nous ne devons oublier l’acharnement politique qu’a subi Abdallah. Acharnement de l’Etat français, acharnement des Etats-Unis et de l’entité sioniste. L’objectif  poursuivi étant de briser le militant révolutionnaire, de l’obliger à la repentance. Mais aucun de ces objectifs n’a été atteint. Georges est resté tout au long de sa détention un révolutionnaire debout, un combattant communiste.

C’est une victoire pour Georges mais aussi pour son comité de mobilisation qui existe en France depuis 2003. C’est aussi une victoire pour nos organisations qui ont été dès l’origine membres du comité pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah.

 

Aussi, nous tenons à rappeler, qu’en dehors de quelques groupes et individus, la grande majorité des forces politiques « progressistes ou révolutionnaires » françaises n’a rien fait pour renforcer la campagne pour la libération de Georges Abdallah.

 

La campagne pour la libération de Georges a néanmoins permis de briser le silence sur les raisons politiques de son enfermement. La campagne pour la libération de Georges a été un révélateur de la nécessité de constituer un véritable mouvement de soutien aux prisonniers révolutionnaires. Tout au long de la campagne des liens se sont noués entre les différents participants. Nous devons tout mettre en œuvre pour la constitution d’un vrai réseau de lutte contre la répression et pour un soutien politique constant aux prisonniers révolutionnaires. C’est ainsi que nous poursuivrons le combat de Georges Abdallah.

 

Georges va enfin recouvrer la liberté. Nul doute que fidèle à ses engagements, il poursuivra sa lutte contre le sionisme et pour le communisme.

 

Ici en France, nous devons continuer et développer le combat contre notre propre impérialisme, qui sème la guerre en Syrie et au Mali. Ici  nous devons participer à la régénération de la solidarité avec le combat du peuple Palestinien, pour la libération de toute la Palestine.

 

Vive la solidarité internationale !

 

A bas l’impérialisme et le sionisme !

 

AGEN                                 Comité Anti-impérialiste                    Secours rouge Arabe (Paris)

Partager cet article

Repost 0

commentaires