Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de AGEN (Association générale des étudiants de Nanterre)
  • Le blog de AGEN (Association générale des étudiants de Nanterre)
  • : Pour un syndicalisme de combat.
  • Contact

Infos et citations

Nous devons bannir de nos rangs toute idéologie faite de faiblesse et d’impuissance. Tout point de vue qui surestime la force de l’ennemi et sous-estime la force du peuple est faux.


"La situation actuelle et nos tâches" (25 décembre 1947)  Oeuvres choisies de Mao Tsé-Toung, Tome IV




 
Dans l’histoire de l’humanité, toute force réactionnaire au seuil de sa perte se lance nécessairement, dans un ultime sursaut, contre les forces de la révolution ; et souvent, des révolutionnaires sont un moment induits en erreur par cette force apparente qui dissimule la faiblesse intérieure, ils ne voient pas ce fait essentiel que l’ennemi approche de sa fin et qu’eux-mêmes sont près de la victoire.

« Le Tournant de la Seconde guerre mondiale » (12 octobre 1942). Œuvres choisies de Mao Tsé-toung, tome III.

Recherche

1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 04:52

avatar-blog-1037137726-tmpphpIzzslS.jpg

 

 

Voici un nouveau communiqué des camarades Maoistes de l'universite de Marrakech ( traduction par nos soins. AGEN). 

 

 

                        Communiqué voix démocratique Basiste-Marrakech (28 Octobre 2010)

 

 

                 « Tous les impérialistes et les réactionnaires sont des tigres en papier »

 

                                                             (Mao)

 

 

Dans un contexte international caractérisé par l’approfondissement de la crise générale  de l’impérialisme et surtout après que la  crise financière ait atteint un nouveau stade qui a vu se propager la crise de la sphère financière à tous les autres  secteurs de l’économie et suite aux injonctions de nouvelles puissances montantes (Telle la Chine) qui réclament,  désormais,  la restructuration du FMI et de la Banque Mondiale – ce qui, au demeurant, correspond aux thèses léninistes sur les luttes inter-impérialistes pour le repartage du monde- les impérialistes vont mener, sous couvert de la nouvelle bannière de « mondialisation », des attaques barbares contre les droits des peuples.

 

Ainsi, les masses populaires de France vont initier de grandes rebellions en refusant la « réforme sur les retraites » et en s’affrontant violemment aux forces de répression ; alors qu’aux USA  les masses populaires subiront de plein fouet des politiques constantes d’austérité, de rigueur et de licenciements opérés dans tous les secteurs…Cette offensive générale contre les doits des peuples sera  confirmée par la tenue du forum de la « bonne gouvernance politique » qui s’est déroulé (les 26/ 27/ 28 octobre 2010) sur le sol de notre patrie exsangue. Or, l’hébergement de ce forum par le régime réactionnaire  marocain constitue un nouvel épisode d’une longue chaine  de crimes perpétrés contre le peuple marocain.


A commencer par l’accord de Boukraâ signé en 1975 avec le régime espagnol et permettant le pillage du phosphate marocain en faveur du régime franquiste en passant par le « programme de réformes structurelles » qui date de 1984, ou encore le forum de Davos qui s‘est tenu dans la capitale économique (Casablanca) et qui débouchera directement sur le rapport de la banque mondiale imposant la privatisation des secteurs de l’enseignement, de la santé…  ou encore la  nouvelle mascarade  de l’accord de « libre association » conclu en 2010 avec l’Union Européenne, jusqu’à l’ouverture de l’actuelle session du « forum économique mondial ».


Mais, face à ces multiples plans impérialistes, le peuple marocain a toujours répondu avec force en se soulevant violemment contre le régime réactionnaire. En lui emboitant le pas, le mouvement étudiant mènera des luttes héroïques dans l’ensemble des universités marocaines. Et c’est exactement dans ce contexte que le dit « plan d’urgence » verra le jour.

 

 Ce plan visera  la privatisation du secteur de l’enseignement en faveur des sociétés et des  holdings internationaux, à qui, le régime marocain (ce fils docile de l’impérialisme) offre une nouvelle occasion d’aggraver le fardeau de l’endettement que doit subir notre peuple. Mais la dernière offensive contre le mouvement étudiant,  qui a vu intervenir les services spéciaux de sécurité dans les cités universitaires, vise aussi à leur privatisation .


En réalité, toute cette politique programmée par le dit plan d’urgence (qui impose la sélection universitaire, l’augmentation des frais d’inscription, la baisse des bourses universitaire avant leur suppression…) vise la privatisation en bloc du secteur de l’éducation.


Mais comme à l’accoutumé, le mouvement étudiant ne restera pas inactif et répondra avec force et  détermination en déclenchant d’innombrables batailles au prix de nombreuses victimes dont les dernières en date sont les 7 militants Unemistes arrêtés.


Ces victimes rejoignent les deux camarades  Mourad Echouini et Khaled Meftah toujours embastillés (pour 7 ans) dans les geôles de la réaction. Or, ceci n’est pas étonnant puisque le bastion de Marrakech subira les coups les plus durs de cette offensive après avoir proposé «  le projet d’unification du mouvement étudiant », en vue d’unifier les luttes à l’intérieur de l’ Unem (union nationale des étudiants du Maroc)  et de contrecarrer l’ensemble des plans réactionnaires qui tendent à remettre en cause le droit à l’éducation des fils et des filles des masses populaires.

 


 

Pour conclure, nous déclarons à l’opinion nationale et internationale ce qui suit :

 

Nous réaffirmons :

 

- Notre attachement à notre identité Marxiste- Léniniste -Maoïste ;

- Le principe de l’autodétermination des peuples, en premier lieu des peuples      sahraoui et palestinien ;

 

Nous condamnons :

 

- Le forum économique mondial sur le Moyen Orient et l’Afrique du Nord qui s’est déroulé à Marrakeck ;


- L’attaque barbare sur le mouvement étudiant ;


- Les arrestations de ses militants (Marrakech, Meknès, Agadir, Taza, Fès,  Tanja, Kenitra…) ; 


- L’offensive sanguinaire contre le peuple sahraoui ;

 

Nous proclamons :

 

- Notre solidarité : Avec tous les prisonniers politiques ;


                              Avec les luttes des masses populaires ;

 

 

-  Notre volonté de lutter jusqu’à la libération de tous les prisonniers politiques ;  

 

UNEM-Université d' Elkadi Iaad- (voix démocratique basiste)    

 

link

Partager cet article

Repost 0

commentaires