Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de AGEN (Association générale des étudiants de Nanterre)
  • Le blog de AGEN (Association générale des étudiants de Nanterre)
  • : Pour un syndicalisme de combat.
  • Contact

Infos et citations

Nous devons bannir de nos rangs toute idéologie faite de faiblesse et d’impuissance. Tout point de vue qui surestime la force de l’ennemi et sous-estime la force du peuple est faux.


"La situation actuelle et nos tâches" (25 décembre 1947)  Oeuvres choisies de Mao Tsé-Toung, Tome IV




 
Dans l’histoire de l’humanité, toute force réactionnaire au seuil de sa perte se lance nécessairement, dans un ultime sursaut, contre les forces de la révolution ; et souvent, des révolutionnaires sont un moment induits en erreur par cette force apparente qui dissimule la faiblesse intérieure, ils ne voient pas ce fait essentiel que l’ennemi approche de sa fin et qu’eux-mêmes sont près de la victoire.

« Le Tournant de la Seconde guerre mondiale » (12 octobre 1942). Œuvres choisies de Mao Tsé-toung, tome III.

Recherche

13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 12:44




Deux lycéens parisiens sauvagement agressés par les fascistes de la “Ligue de Défense Juive”



Deux lycéens parisiens de 15 et 17 ans ont été sérieusement blessés, devant témoins, par une bande de la Ligue de Défense Juive, un groupuscule qui bénéficie d’une criminelle protection de la part du gouvernement français pour semer développer sa stratégie de la terreur. Les faits se sont produits jeudi 8 janvier, à la sortie de 16h30 du



Lycée Janson de Sailly, à Paris XVIème.




Un groupe d’une dizaine d’individus distribuait un tract signé de la « Ligue de Défense Juive », appelant les « Jeunes Juifs » (comme si tous les élèves du lycée ne pouvaient être que « Juifs » !) à s’enrôler dans l’armée israélienne.


Alors qu’un certain nombre de ces torchons jonchent déjà le trottoir, un des lycéens refuse le tract de haine tendu par le provocateur, et le jette par terre. C’est aussitôt la ruée de la bande : 7 membres de la LDJ tombent sur le lycéen et son copain, qui se trouvent être l’un et l’autre d’origine maghrébine. L’un des deux est blessé à l’arcade sourcilière, tandis que le second a un hématome de la cloison nasale avec présomption de fracture.

Une plainte a bien entendu été déposée par chacune des victimes, mais à l’heure où ces lignes sont écrites, ni le ministère de l’Intérieur, ni aucun des grands médias n’ont daigné écrire une ligne sur l’agression. Rappelons que la Ligue de Défense Juive est une milice, dirigée par des agents de l’appareil politico-militaire israélien, qui a commis des dizaines d’agressions physiques au cours des dernières années, allant même jusqu’à poignarder un commissaire de police, mais sans jamais être inquiétée par les pouvoirs publics français. Le comble étant, des policiers l’avouant volontiers, que ces malfrats ne cherchent même pas à opérer clandestinement, tant ils sont convaincus de leur impunité.


Un familier de l’une des deux victimes raconte, sur internet :

« Bonjour, Je suis un membre de la famille de l’un des deux agressés de jeudi soir à la sortie du lycée Janson. L’un était couvert de sang au niveau du visage et l’autre a le nez cassé. Deux plaintes ont été déposées par les familles respectives, les PV sont disponibles, les certificats de l’Institut Medico Judiciaire de l’Hotel Dieu le sont aussi. La sortie de 16h30 étant assez fréquentée, de nombreux collègues de lycée ont assisté à la scène. Une dizaine de témoins sont prêts à témoigner. La police a mis 45 minutes pour arriver.

 


Au niveau administratif, tout le lycée est au courant, de la Proviseure, aux adjoints, CPE, tous les élèves des deux classes. La directrice de cabinet du rectorat nous a contacté plusieurs fois par téléphone pour s’excuser, en précisant que le Ministre de l’education nationale était au courant, que le préfet était au courant, et que le ministère de l’Interieur etait aussi au courant. Ils ne souhaitent pas que l’affaire s’ébruite pour que la réputation de Janson n’en prenne pas un coup. Nous sommes dimanche. Nous constatons que l’enquête n’a même pas démarré."

CAPJPO-EuroPalestine


http://www.europalestine.com/spip.php?article3612

Partager cet article

Repost 0

commentaires