Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de AGEN (Association générale des étudiants de Nanterre)
  • Le blog de AGEN (Association générale des étudiants de Nanterre)
  • : Pour un syndicalisme de combat.
  • Contact

Infos et citations

Nous devons bannir de nos rangs toute idéologie faite de faiblesse et d’impuissance. Tout point de vue qui surestime la force de l’ennemi et sous-estime la force du peuple est faux.


"La situation actuelle et nos tâches" (25 décembre 1947)  Oeuvres choisies de Mao Tsé-Toung, Tome IV




 
Dans l’histoire de l’humanité, toute force réactionnaire au seuil de sa perte se lance nécessairement, dans un ultime sursaut, contre les forces de la révolution ; et souvent, des révolutionnaires sont un moment induits en erreur par cette force apparente qui dissimule la faiblesse intérieure, ils ne voient pas ce fait essentiel que l’ennemi approche de sa fin et qu’eux-mêmes sont près de la victoire.

« Le Tournant de la Seconde guerre mondiale » (12 octobre 1942). Œuvres choisies de Mao Tsé-toung, tome III.

Recherche

21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 13:40

















MANIFESTATION POUR GEORGES IBRAHIM ABDALLAH, CONTRE LA LOI DATI

Samedi 20 septembre 2008, une cinquantaine de militants internationalistes se sont rassemblés devant la prison de Fresnes pour manifester leur solidarité avec le communiste libanais, Georges Ibrahim Abdallah, détenu depuis près d’un quart de siècle dans les prisons françaises.

Libérable depuis 1999, ayant déposé sa septième demande de libération conditionnelle, il affronte actuellement, au Centre national d’observation, une série d’expertises inquisitoriales censées évaluer sa « dangerosité », conformément à la loi Dati sur la « rétention de sûreté ».

Comme Georges I. Abdallah, les prisonniers politiques d’Action directe, Georges Cipriani et Régis Schleicher, ont récemment fait les frais de cette mesure appliquée rétroactivement.

Ayant décidé de se faire entendre et de se faire voir des prisonniers, le cortège de manifestants, précédé d’une longue banderole avec le portrait de Georges I. Abdallah, se dirigea vers l’arrière de la prison.

Là, proches des cellules, les manifestants purent percevoir les cris de solidarité des prisonniers, en réponse aux slogans qui étaient scandés : « Palestine vaincra, libérez Georges Abdallah ! », « Vingt-cinq ans de prison, vingt-cinq ans de résistance, libérez Georges Abdallah ! », « A bas la rétention de sûreté, Georges Abdallah doit être libéré ! »

Collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah liberonsgeorges@no-log.org - http://liberonsgeorges.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires