Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de AGEN (Association générale des étudiants de Nanterre)
  • Le blog de AGEN (Association générale des étudiants de Nanterre)
  • : Pour un syndicalisme de combat.
  • Contact

Infos et citations

Nous devons bannir de nos rangs toute idéologie faite de faiblesse et d’impuissance. Tout point de vue qui surestime la force de l’ennemi et sous-estime la force du peuple est faux.


"La situation actuelle et nos tâches" (25 décembre 1947)  Oeuvres choisies de Mao Tsé-Toung, Tome IV




 
Dans l’histoire de l’humanité, toute force réactionnaire au seuil de sa perte se lance nécessairement, dans un ultime sursaut, contre les forces de la révolution ; et souvent, des révolutionnaires sont un moment induits en erreur par cette force apparente qui dissimule la faiblesse intérieure, ils ne voient pas ce fait essentiel que l’ennemi approche de sa fin et qu’eux-mêmes sont près de la victoire.

« Le Tournant de la Seconde guerre mondiale » (12 octobre 1942). Œuvres choisies de Mao Tsé-toung, tome III.

Recherche

31 juillet 2008 4 31 /07 /juillet /2008 19:07






Ce matin du 30 juillet 2008 dès 6 heures du matin les résidents de Nanterre ont été réveillés par un cortège policier qui a débarqué en nombre sur la cité U. Une centaine de flic, un car de CRS, et un « camion de déménagement » sont arrivés afin de déloger 25 résidents considérés comme gênants par l'administration du CROUS. La direction du CROUS se justifie en arguant que ce sont « Des faux étudiants, ou des gens qui ne payent pas leur loyer ». Remarquons au passage la force des arguments pour une structure qui est censée faire du « social ». Mais les résidents de la cité U ne sont pas étonnés, ils sont malheureusement habitué du fait. En effet depuis des années  les résidents en difficultés se retrouvent assignés en justice et condamnés à des amendes par ceux qui sont censés les aider. Remarquons quand même que le recours à la force est de plus en plus considérable et le courage de moins en moins présent. Que de moyens répressifs utilisés un matin de fin juillet à l’aube  au moment ou nombre de résident ne sont pas là. Mais il est vrai que le courage n’est pas la qualité première de nos chers dirigeants du CROUS.


La procédure d'expulsion s’appuie sur une longue tradition des autorités universitaires et ressemble plus à une rafle qu'à une mise en demeure. En effet, des policiers étaient postés devant chaque issue des bâtiments E.F pour y interdire l'accès en procédant à des contrôles de papiers de chaque personne qui voulait en sortir. Pas la peine de se demander qui ils cherchaient et quel était l’avenir promis à ceux qui ne présentaient pas les « bons papiers ». Il est clair que le CROUS devient de plus en plus une annexe de la préfecture.


Ce coup de force organisé par le CROUS marque sa volonté de  « nettoyer une bonne fois pour toute » les bâtiments E.F  pour attaquer ses travaux de réhabilitation. Réhabilitation de façade et politique sociale anti populaire telle est la devise du CROUS. Plus rien ne retient le CROUS qui met aujourd’hui à la porte des étudiants handicapés.


Rappelons que la machine à expulser n'a pas commencé ce mercredi 30 juillet, et que l'ARENE dénonce et combat depuis de longues années déjà ce processus


Depuis le lancement de « son chantier de réhabilitation », le CROUS n'a plus le temps de s'attarder sur des étudiants en difficultés financières. Ainsi le passage à la nouvelle année scolaire 2008-2009, marque aussi une flambée du prix de la chambre étudiante, puisque la moins chère passe de 134 Euros à désormais 213 Euros ! Coup dur pour les étudiants les plus défavorisés, pour qui rien n'est épargné en cas de difficultés à assurer les paiements mensuels (lettres d'huissiers, convocations au tribunal, frais de justice à leur charge  et expulsion manu militari).


L'opération expulsion du mercredi 30 juillet aura donc durée environ 4 heures, non sans heurts, puisque 2 résidents « un peu plus virulents » ont été emmenés au poste. 25 chambres ont été vidées, puis leurs portes ont été barricadées et les serrures changées.


Ce sont donc 25 étudiants de plus qui se sont donc retrouvés ce mercredi à la rue du jour au lendemain sans rien, puisque leurs affaires personnelles ont été stockées dans des locaux et qu'ils devront (encore) payer pour les récupérer. Quand à l’ UNEF qui se larmoie devant les médias elle ne trompera pas les résidents qui savent très bien quelle est complice du CROUS. Le CROUS a donc dignement répondu à l’appel de Sarkozy qui ne cesse de demander d’enterrer mai 68 en frappant au cœur du symbole de 68. Sachons refuser leur enterrement de première classe du logement social en retrouvant le chemin de la lutte collective et organisée.


 

 

ZERO EXPULSION !


LOGEMENT POUR TOUS !


LOYERS ABORDABLES POUR TOUS !


 

ARENE

  (Association des Résidents de NanterrE)

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

windows 7 tech support 06/12/2013 12:25

You have done a great job on this article. It’s very readable and highly intelligent.Police intervention has been the result of a political coup that has caused civil unrest in the place. You have some real writing talent. Thank you.