Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de AGEN (Association générale des étudiants de Nanterre)
  • Le blog de AGEN (Association générale des étudiants de Nanterre)
  • : Pour un syndicalisme de combat.
  • Contact

Infos et citations

Nous devons bannir de nos rangs toute idéologie faite de faiblesse et d’impuissance. Tout point de vue qui surestime la force de l’ennemi et sous-estime la force du peuple est faux.


"La situation actuelle et nos tâches" (25 décembre 1947)  Oeuvres choisies de Mao Tsé-Toung, Tome IV




 
Dans l’histoire de l’humanité, toute force réactionnaire au seuil de sa perte se lance nécessairement, dans un ultime sursaut, contre les forces de la révolution ; et souvent, des révolutionnaires sont un moment induits en erreur par cette force apparente qui dissimule la faiblesse intérieure, ils ne voient pas ce fait essentiel que l’ennemi approche de sa fin et qu’eux-mêmes sont près de la victoire.

« Le Tournant de la Seconde guerre mondiale » (12 octobre 1942). Œuvres choisies de Mao Tsé-toung, tome III.

Recherche

22 juin 2008 7 22 /06 /juin /2008 22:40















De Paris à Bruxelles, en passant par Milan…
HALTE À LA CRIMINALISATION DE LA SOLIDARITÉ AVEC LES PRISONNIERS POLITIQUES !

Partout en Europe la répression arrête et emprisonne les militants et sympathisants de mouvements de solidarité aux prisonniers révolutionnaires. Quand ce ne sont pas des militants engagés dans des groupes luttant contre le capitalisme et l’impérialisme.

Le 5 juin dernier, des arrestations et des perquisitions se sont déroulées simultanément à Bruxelles et à Paris. Six camarades militant dans deux groupes de solidarité (Secours Rouge et Solidarité Liberté) ont été incarcérés. Pierre Carette a été libéré le 18 juin, après 14 jours de détention, le tribunal d’application des peines ayant déclaré non fondée la demande de révocation de sa liberté conditionnelle. Abdallah I. Abdallah, Constant Hormans et Wahoub Fayoumi restent détenus car le parquet a fait appel de l’ordonnance de libération de la chambre du conseil. Bertrand Sassoye et Jean-François Legros comparaitront devant le tribunal d’application des peines respectivement le 24 juin et le 1er juillet.

Leur « crime » ? Affirmer haut et fort leur soutien aux militants enfermés pour des raisons politiques : les camarades d’Action directe (Nathalie Ménigon et Jean Marc Rouillan sont en semi-liberté, Georges Cipriani est toujours en détention après 21 ans), le communiste libanais Georges Abdallah (24 ans de prison en France), les arrêtés du 12 février 2007 en Italie (15 militants passent en procès à Milan depuis le 27 mars, accusés d’avoir fomenté des attaques contre des objectifs politiques et impérialistes), les militants turcs dont Bahar Kimyongur (le procès en cassation va bientôt s’ouvrir à Bruxelles ; coïncidence troublante, une vague de perquisitions et d’arrestations a eu lieu ces derniers jours à Paris contre des associations de travailleurs de Turquie).

Que ce soit en Belgique, en France ou ailleurs, les cibles sont les mêmes, les commanditaires sont les mêmes. A chaque fois ce sont toujours les mêmes fables sur un prétendu complot terroriste et autres mensonges du même acabit. Les médias participent amplement à cette propagande assourdissante. La solidarité internationaliste est insupportable pour les démocrates de pacotille qui combattent la moindre contestation de l’exploitation capitaliste, comme le montre entre autres la persécution des sans-papiers en lutte et de leurs soutiens.

Dernièrement, la criminalisation s’est étendue à des militants luttant contre les centres de rétention. Encore une fois, sous l’accusation fallacieuse de terrorisme, plusieurs militants ont été emprisonnés pour des motifs mineurs tels que la fabrication de fumigènes. La répression s’amplifie et elle est susceptible de toucher toutes celles et tous ceux qui ont une activité militante. Plus que jamais nous devons réagir.

Non à l’Europe de la répression !

Libération immédiate et fin du harcèlement politique contre Abdallah, Bertrand, Constant, Jean-François, Pierre et Wahoub !

RASSEMBLEMENT mercredi 25 juin à 18h30 devant le Centre Wallonie-Bruxelles
(place Beaubourg, face au centre Georges Pompidou, Paris)

Signataires : Collectif « Ne Laissons Pas Faire ! », Collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah, Secours Rouge de France

  LIEN

Partager cet article

Repost 0

commentaires