Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de AGEN (Association générale des étudiants de Nanterre)
  • Le blog de AGEN (Association générale des étudiants de Nanterre)
  • : Pour un syndicalisme de combat.
  • Contact

Infos et citations

Nous devons bannir de nos rangs toute idéologie faite de faiblesse et d’impuissance. Tout point de vue qui surestime la force de l’ennemi et sous-estime la force du peuple est faux.


"La situation actuelle et nos tâches" (25 décembre 1947)  Oeuvres choisies de Mao Tsé-Toung, Tome IV




 
Dans l’histoire de l’humanité, toute force réactionnaire au seuil de sa perte se lance nécessairement, dans un ultime sursaut, contre les forces de la révolution ; et souvent, des révolutionnaires sont un moment induits en erreur par cette force apparente qui dissimule la faiblesse intérieure, ils ne voient pas ce fait essentiel que l’ennemi approche de sa fin et qu’eux-mêmes sont près de la victoire.

« Le Tournant de la Seconde guerre mondiale » (12 octobre 1942). Œuvres choisies de Mao Tsé-toung, tome III.

Recherche

17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 18:24

Du 17 au 21 Mars : Semaine contre la répression

La Solidarité est notre Arme !


Que ce soit la révolte des quartiers populaires en 2005 ou le mouvement contre la loi Pécresse à l’automne dernier, le gouvernement a démontré ses capacités à répondre aux contestations populaires par la répression et le déchaînement des forces de l’ordre: matraquages, gazages, insultes, menaces et interpellations.
Comme l'AGET-FSE en faisait déjà le bilan au sortir du mouvement anti-LEC/CPE, la répression policière et judiciaire est là pour intimider les contestataires, pour les empêcher de se mettre en grève et de s'organiser face aux attaques du patronat et du gouvernement. Face au pouvoir qui met à mal nos capacités de résistance, il est nécessaire de faire vivre la solidarité et d'instaurer un rapport de force sur nos campus.


Faisons vivre la solidarité sur nos campus !


Face à la répression massive du mouvement contre la loi Pécresse (interventions policières, arrestations arbitraires etc.) et à l’offensive anti-syndicale dans les entreprises (Virgin, Super U, Véolia-Dalkia etc.), l’AGET-FSE a décidé d’organiser la solidarité avec les étudiant-e-s et les travailleurs-euses réprimé-e-s. Ainsi, la semaine prochaine, nous organisons un cycle de conférences-débats ainsi que des projections de films sur les trois campus toulousains afin d’informer et d’armer les étudiant-e-s sur cette question.


Tous ensemble construisons un Front unique contre la répression !


L’Etat compte sur notre isolement pour pouvoir mettre en place ses attaques et user de la répression. Comme le disaient les dockers de Liverpool en 1995 « une attaque contre un seul est une attaque contre tous ». Nous devons sortir de l’isolement local pour organiser la lutte contre la répression à une échelle nationale. Déjà de nombreuses initiatives ont eu lieu un peu partout en France. De Tours à Lyon en passant par Limoges, les militant-e-s ont conscience que même si nous pouvons marcher séparément nous devons frapper ensemble.
Le combat pour l’arrêt des poursuites à l’encontre des personnes mobilisées est le combat pour la défense des libertés fondamentales face à une politique répressive généralisée. La répression que subissent nos camarades est une déclaration de guerre adressée à tou-te-s ceux/celles qui n’ont pas renoncé à lutter contre l’injustice et l’arbitraire. Nous ne les laisserons pas se faire piétiner sans réagir, car nous connaissons que trop bien la logique du gouvernement : en criminaliser un pour en terroriser cent.


www.aget-fse.fr/

Partager cet article

Repost 0

commentaires