Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de AGEN (Association générale des étudiants de Nanterre)
  • Le blog de AGEN (Association générale des étudiants de Nanterre)
  • : Pour un syndicalisme de combat.
  • Contact

Infos et citations

Nous devons bannir de nos rangs toute idéologie faite de faiblesse et d’impuissance. Tout point de vue qui surestime la force de l’ennemi et sous-estime la force du peuple est faux.


"La situation actuelle et nos tâches" (25 décembre 1947)  Oeuvres choisies de Mao Tsé-Toung, Tome IV




 
Dans l’histoire de l’humanité, toute force réactionnaire au seuil de sa perte se lance nécessairement, dans un ultime sursaut, contre les forces de la révolution ; et souvent, des révolutionnaires sont un moment induits en erreur par cette force apparente qui dissimule la faiblesse intérieure, ils ne voient pas ce fait essentiel que l’ennemi approche de sa fin et qu’eux-mêmes sont près de la victoire.

« Le Tournant de la Seconde guerre mondiale » (12 octobre 1942). Œuvres choisies de Mao Tsé-toung, tome III.

Recherche

29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 21:12


L’UNEF se félicite de la participation de 56,49% de ses adhérents au scrutin qu’elle organisé pour définir la suite à donner à la mobilisation.

A la question « Au vu des avancées obtenues par la mobilisation, l’UNEF doit-elle se prononcer, dans les AG et publiquement, pour la suspension de la grève et des blocages ? », les adhérents de l’UNEF ont répondu :

- 72,39% se sont prononcés pour la suspension
- 20,53% se sont prononcés contre la suspension
- 7,08% se sont abstenus

En raison des avancées obtenues par les étudiants, l’UNEF appelle donc à la levée des blocages et à la suspension de la grève sous sa forme actuelle.

Cette suspension implique que les étudiants doivent rester vigilants pour que les avancées obtenues se traduisent dans les faits, et qu’ils sauront à nouveau faire entendre leurs revendications si le gouvernement ne respecte pas ses engagements. Le rapport de force étudiant doit être préservé et se poursuivre sous d’autres formes, afin notamment d’obtenir des garanties des universités sur la démocratie ou sur les recrutements de personnels contractuels.

L’UNEF met en garde les étudiants contre les risques de radicalisation et de pourrissement de la mobilisation et rappelle que la préservation des capacités de mobilisation des étudiants à l’avenir est une priorité. Nombreuses seront les batailles à mener dans les mois prochains pour préserver le service public d’enseignement supérieur.

L’UNEF condamne fermement toute tentative de répression dans les universités et s’inquiète des provocations policières qui n’auront pour seul effet que d’augmenter le climat de tensions et les violences au sein des universités.
Lien ( a utiliser avec des pincettes).

Partager cet article

Repost 0

commentaires