Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de AGEN (Association générale des étudiants de Nanterre)
  • Le blog de AGEN (Association générale des étudiants de Nanterre)
  • : Pour un syndicalisme de combat.
  • Contact

Infos et citations

Nous devons bannir de nos rangs toute idéologie faite de faiblesse et d’impuissance. Tout point de vue qui surestime la force de l’ennemi et sous-estime la force du peuple est faux.


"La situation actuelle et nos tâches" (25 décembre 1947)  Oeuvres choisies de Mao Tsé-Toung, Tome IV




 
Dans l’histoire de l’humanité, toute force réactionnaire au seuil de sa perte se lance nécessairement, dans un ultime sursaut, contre les forces de la révolution ; et souvent, des révolutionnaires sont un moment induits en erreur par cette force apparente qui dissimule la faiblesse intérieure, ils ne voient pas ce fait essentiel que l’ennemi approche de sa fin et qu’eux-mêmes sont près de la victoire.

« Le Tournant de la Seconde guerre mondiale » (12 octobre 1942). Œuvres choisies de Mao Tsé-toung, tome III.

Recherche

27 novembre 2007 2 27 /11 /novembre /2007 14:43

ag---tudiante.jpg










Pour une Assemblée du mouvement lors des coordination nationales étudiantes

 

Différentes délégations présentes à la dernière coordination nationale étudiante de Lille proposent la tenue d’une assemblée du mouvement lors des prochaines coordinations nationales.

Proposition faite à la coordination nationale étudiante de Lille, qui ne l’a pas votée, la plus grande des délégué.es indiquant leur incapacité à voter, puisqu’ils et elles n’étaient pas mandaté.es pour prendre position sur ce sujet. À faire donc redescendre dans chaque AG.

Depuis bientôt cinq semaines, partout en France, des grévistes s’organisent. Ils s’organisent sur les piquets, dans les occupations, dans les comités de grève, dans les AG, dans la rue. Ils s’organisent dans ou en dehors des organisations existantes. Ils s’organisent pour une chose : faire vivre le mouvement.

 

Ces grévistes ont commencé à se rencontrer. Ils se rencontrent pour mettre en commun leurs histoires, leurs pratiques, leurs idées, leurs sensations. Ils se sont par exemple rencontrés aux coordinations nationales, dedans quand ils étaient mandatés, dehors quand ils ne l’étaient pas.

 

Qu’est-ce qu’une coordination nationale ? Il s’agit, pour chaque assemblée générale locale, de mandater des gens pour porter sa voix. La coordination entend ainsi assurer la représentation du mouvement. Beaucoup de gens ne peuvent pas y participer, comme les observateurs qui sont restés dehors à Tours et à Lille ; et beaucoup de choses ne peuvent s’y dire tellement il y a déjà à faire en deux jours.

 

Pourtant, ça bouillonne autours de l’amphi de la coordination : des gens se rencontrent, des expériences se partagent, au delà de la division entre mandatés et observateurs.

 

Nous, mandatés et observateurs de différentes villes, proposons, qu’en même temps que chaque coordination nationale, se tienne une Assemblée du mouvement, non décisionnelle, un rendez-vous ouvert à tout ceux qui luttent, où des gens désireux de rencontrer les grévistes d’autres villes puissent le faire pour réfléchir ensemble et faire passer à la coordination – si elle le souhaite – des propositions.

 

Cette Assemblée du mouvement n’a de sens que si elle est ouverte, que si elle n’entend pas représenter quoi que ce soit, que si elle est pensée en lien avec la coordination et non pas à côté d’elle. C’est-à-dire si des idées, des propositions, et des personnes, circulent effectivement entre l’Assemblée du mouvement et la coordination.

 

Nous invitons toutes les personnes souhaitant donner corps à cette initiative à se joindre à nous lors des prochaines coordinations nationales.

Lien

Partager cet article

Repost 0

commentaires