Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de AGEN (Association générale des étudiants de Nanterre)
  • Le blog de AGEN (Association générale des étudiants de Nanterre)
  • : Pour un syndicalisme de combat.
  • Contact

Infos et citations

Nous devons bannir de nos rangs toute idéologie faite de faiblesse et d’impuissance. Tout point de vue qui surestime la force de l’ennemi et sous-estime la force du peuple est faux.


"La situation actuelle et nos tâches" (25 décembre 1947)  Oeuvres choisies de Mao Tsé-Toung, Tome IV




 
Dans l’histoire de l’humanité, toute force réactionnaire au seuil de sa perte se lance nécessairement, dans un ultime sursaut, contre les forces de la révolution ; et souvent, des révolutionnaires sont un moment induits en erreur par cette force apparente qui dissimule la faiblesse intérieure, ils ne voient pas ce fait essentiel que l’ennemi approche de sa fin et qu’eux-mêmes sont près de la victoire.

« Le Tournant de la Seconde guerre mondiale » (12 octobre 1942). Œuvres choisies de Mao Tsé-toung, tome III.

Recherche

5 novembre 2007 1 05 /11 /novembre /2007 10:54
DSC00306.JPG



























Communiqué de la FSE : Solidarité avec Naïma


La FSE apporte sa totale solidarité à Naïma, syndicaliste étudiante de l’AGEN.

En janvier 2006, Naïma, militante de l’Association Générale des Etudiants de Nanterre, a été exclue pour deux ans de l’université, par jugement du conseil de discipline. Il s’agit là d’une sanction brutale, rarissime et illégitime.

Elle paie son engagement syndical contre les discriminations, les expulsions locatives à la cité-U de Nanterre, et sa participation active à la lutte contre le CPE et la LEC.
Elle s’est aussi mobilisée contre l’arsenal répressif et le dispositif sécuritaire déployés dans sa fac (vidéosurveillance, interventions policières et recours à des vigiles privés munis de gaz lacrymogènes et de matraques).

Aujourd’hui, l’Université de Nanterre poursuit Naïma devant le tribunal Correctionnel. Elle risque jusqu’à 3 ans de prison ferme et 45000 euros d’amende.
Son procès aura lieu le 30 novembre 2007 à 13h30.

Le choix d’une telle sanction en conseil de discipline et de la poursuivre en justice relève de l’acharnement. Ces manœuvres n’ont qu’un but : isoler, inquiéter, diviser et réprimer les militants syndicaux combattifs.

Non à la criminalisation des syndicalistes étudiants et de tous ceux qui luttent!

Solidarité avec Naïma !

Nous exigeons sa réintégration à l’université de Nanterre et l’arrêt des poursuites à son encontre !

http://www.luttes-etudiantes.com/

Partager cet article

Repost 0

commentaires