Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de AGEN (Association générale des étudiants de Nanterre)
  • Le blog de AGEN (Association générale des étudiants de Nanterre)
  • : Pour un syndicalisme de combat.
  • Contact

Infos et citations

Nous devons bannir de nos rangs toute idéologie faite de faiblesse et d’impuissance. Tout point de vue qui surestime la force de l’ennemi et sous-estime la force du peuple est faux.


"La situation actuelle et nos tâches" (25 décembre 1947)  Oeuvres choisies de Mao Tsé-Toung, Tome IV




 
Dans l’histoire de l’humanité, toute force réactionnaire au seuil de sa perte se lance nécessairement, dans un ultime sursaut, contre les forces de la révolution ; et souvent, des révolutionnaires sont un moment induits en erreur par cette force apparente qui dissimule la faiblesse intérieure, ils ne voient pas ce fait essentiel que l’ennemi approche de sa fin et qu’eux-mêmes sont près de la victoire.

« Le Tournant de la Seconde guerre mondiale » (12 octobre 1942). Œuvres choisies de Mao Tsé-toung, tome III.

Recherche

16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 23:57
22 Juin journée internationale du prisonnier révolutionnaire.

Tous ensembles pour soutenir les prisonniers révolutionnaires

Le 22 juin à 14h30 à la place des Innocents, métro : les Halles

Le Secours Rouge Arabe appel l’ensemble des organisations et des soutiens à manifester et à se rassembler pour les militants emprisonnées de la guerre de classe. Souvenons nous que ce jour a été instauré pour rendre hommage aux militants du Parti Communiste du Pérou (Sentier Lumineux) massacrés le 19 juin 1986 par les fascistes. Le 19 juin 1999, une plateforme des prisonniers a été créée par des prisonniers communistes, anarchistes, anti fascistes pour mettre en avant leurs combats contre ce système et la raison pour laquelle ils ne capituleront jamais face à la bourgeoisie et sa répression.

Des camarades qui ont mis en pratique les idées de lutte de classe et d’abolition de toute forme d’autoritarisme et d’inégalités sociales et qui ont été condamné pour cela par la justice bourgeoise. Combattre le capitalisme et l’impérialisme signifient s’opposer frontalement aux représentants de la classe des privilégiés et des exploiteurs. Les gardes chiourmes de cette classe est là pour réprimer, emprisonner, tuer ceux qui ne marche pas à son rythme; ce prolétariat qui refuse la soumission au parton, au flic, au maton…

L’importance de soutenir cet appel pour tout militant révolutionnaire n’est pas anodine dans ces temps de crise majeure du capitalisme où les offensives réactionnaires sont autant plus fortes que la riposte est faible du fait des divisions de la classe prolétarienne et de syndicat sensé les représenter. Cette complicité doit faire réfléchir sur les opportunités à toujours protester dans les formes actuelles face à la machine de guerre de l’état bourgeois. C’est donc en cela que les militants emprisonnés méritent notre solidarité de classe car en menant leurs luttes ils démontrent sans ambigüité que les divergences et les hésitations politiciennes et électoralistes mènent toujours à l’impasse parlementaire et à la compromission.

Partager cet article

Repost 0

commentaires